13 novembre 2012

Diabète: Etes vous à risque?

600 000 personnes en France sont diabètiques sans le savoir…et vous?

Etes vous à risque?

De nos jours, le risque de développer un diabète de type 2 est plus important qu'autrefois. La principale raison? Notre mode vie associé à une mauvaise hygiène alimentaire et à un manque d'activité physique. Ce diabète, jadis communément appelé "diabète non insulinodépendant" ou "diabète gras", concerne aujourd'hui toutes les tranches d'âges et, phénomène croissant, les jeunes gens en surchage pondérale.

Bon nombre des personnes concernées vont jusqu'à ignorer qu'elles mettent leur santé en danger ou bien ignorent encore le degré de gravité de leur diabète. En effet, le diabète est indolore et si elles ne sont pas diagnostiquées ou prises en charge à temps, ces personnes peuvent risquer des conséquences graves, comme des lésions vasculaires, des maladies des yeux, des reins et des pieds, un accident vasculaire cérébral, un infarctus du myocarde.

Il est donc primordial de savoir si l'on a un risque de développer un diabète et de le prévenir en agissant tôt.

Evaluez votre risque du diabète:
Cochez la bonne réponse et faites le total de vos points.

1. Quel est votre âge?

– Moins de 45 ans …………………… 0
– De 45 à 54 ans……………………… 2
– De 55 à 64 ans …………………….. 3
– Plus de 64 ans ………………………4

2. Quel est votre Indice de Masse Corporelle?

– Moins de 25kg/m2 …………………0
– Entre 25 et 30 kg/m2 ……………..1
– Plus de 30 kg/m2 …………………..3

3. Quel est votre tour de taille? (mesuré au niveau du nombril en cm)

Hommes

Femmes

Points

Moins de 94 cm

Moins de 80 cm

0

Entre 94 et 102 cm

Entre 80 et 88 cm

3

Plus de 102 cm

Plus de 88 cm

4

4. Pratiquez vous au moins 30 minutes d'activité physique par jour? (Au travail  ou durant  votre temps libre)

– Oui …………………………… 0
– Non…………………………… 2

5. A quelle fréquence consommez-vous des légumes ou des fruits?

– Tous les jours …………..0
– Pas tous les jours …….1
                                          
6. Prenez-vous régulièrement des médicaments contre l'hypertension?

– Non………………………….. 0
– Oui…………………………….2

7. Avez-vous déjà souffert d'un taux de sucre élevé (par exemple au cours d'un examen médical, d'une maladie, d'une grossess)?

– Non…………………………..0
– Oui……………………………5

8. Un membre de votre famille proche ou éloignée souffre-t-il du diabète (de type 1 ou de type 2)?

– Non………………………………………………………………………0
– Oui: grands-parents, tante, oncle ou cousin……… 3
– Oui: père, mère, frère ou soeur, enfant ………………5

Votre score:

Votre glycémie capillaire est de:

Votre risque de développer un diabète…
Votre score est de …
=> 0 à 14 :
D'après vos réponses, vous avez un faible risque de développer un diabète de type 2.

N'oubliez pas:
– une alimentation saine et équilibrée
– de l'exercice physique chaque jour
– éviter le surpoids

 Votre score est de…
=> 15 et plus :
D'après vos réponses, vous avez un risque de développer un diabète de type 2.

Nous vous conseillons de consulter votre médecin et d'en discuter avec lui.

(Source: Novo nordisk: Questionnaire adapté http://idf.org/diabetes-questionnaire)

Diminuez votre risque de diabète

Mangez et buvez mieux:

– Boissons:
De l'eau à volonté
– Au cours et en dehors des repas.
– Limiter les boissons sucrées (privilégier les boissons light) et les boissons alcoolisées.

– Plus de fruits et légumes:
Au moins 5 par jour
– A chaque repas et en cas de petits creux.
– Crus, cuits, nature ou préparés.
– Frais, surgelés ou en conserve.
– 1 fruit pressé ou 1 verre de jus de fruits "sans sucre ajouté" au petit-déjeuner ou au goûter.

– Pains et autres aliments céréaliers, pommes de terre et légumes secs:
A chaque repas et selon l'appétit
– Favoriser les aliments céréaliers complet ou le pain bis.
– Privilégier la variété.

– Lait et produits laitiers (yaourts, fromage…):
Au moins 3 fois par jour
– Privilégier la variété.
– Privilégier les fromages les plus riches en calcium, les moins gras et les moins salés: lait, yaourt, fromage blanc…

– Viandes et volailles, produits de la pêche et oeufs:
1 ou 2 fois par jour
– Viandes: privilégier la variété des espèces et le smorceaux les moins gras.
– Poisson: au moins 2 fois par semaine.
– Limiter les produits frits et panés.

– Matières grasses ajoutées:
Limiter la consommation
– Privilégier les matières grasses végétales: huile d'olive (pour la cuisson), de colza, de noix…
– Favoriser la variété.
– Limiter les graisses d'origine animale (beurre, crème…)

– Produits sucrés:
Limiter la consommation
– A consommer surtout au cours des repas et des collations.
– Attention aux boissons sucrées (sirops, sodas, boissons sucrées à base de fruits et nectars) et aux bonbons.
– Attention aux aliments gras et sucrés à la fois (pâtisseries, viennoiseries, crème dessert, chocolat, glaces, barres chocolatées…)

– Sel
Limiter la consommation
– Préferer le sel iodé.
– Saler sans excès; ne pas resaler avant de goûter.
– Limiter les fromages, les charcuteries les plus salées et les produits appéritifs salés.
– Ne pas manger sans sel sans prescription médicale.