5. Chirurgie orale

Votre dentiste au Centre Jack Senet peut réaliser un acte chirurgical simple (extraire une dent), mais, lorsqu’il le juge nécessaire, il peut vous adresser à un praticien spécialisé en chirurgie orale pour apporter une solution chirurgicale à votre pathologie bucco-dentaire.

La consultation en chirurgie orale se déroule en plusieurs étapes successives indipensables:

1/ Interrogatoire médical: antécédents médicaux et chirurgicaux, traitement en cours, allergies, etc….
2/ Bilan clinique et radiologique: un examen extra et intra buccal, complété par des clichés radiologiques adaptés et les tests biologiques éventuellement nécessaires.
3/ Informations au patient sur le diagnostique, les solutions thérapeutiques et leurs pronostics et risques éventuels
4/ Prémédication:
si nécessaire, suivant les recommandations et consensus professionnels
5/ Programmation: le rendez-vous opératoire est fixé avec le patient en fonction du type de l’acte à réaliser et les disponibilités professionnelles et sociales du patient.

Les types d’actes réalisés en Chirurgie Orale:

La spécialité de Chirurgie Orale, regroupe toutes les interventions chirurgicales portant sur l’ensemble des structures anatomiques de la bouche: dents, os des mâchoires, gencives et muqueuses buccale:

– Avulsion (extraction) simple ou chirurgicale d’une ou plusieurs dents:

1/ Dent condamnée (fracturée, infectée ou réduite à l’état de racine)
2/ Dent incluse, enclavée, ectopique : dent mal positionnée ou cariée mais inaccessible aux soins, source d’infection à répétition ou de kyste.

– Chirurgie dento-alvéolaire d’assainissement:

Intervention sur la dent et curetage de l’os de la mâchoire environnant la racine, afin d’assainir ou de prévenir une infection. Les interventions peuvent être la résection apicale (technique chirurgicale qui permet l’ablation d’un kyste sur l’extremité de la racine de la dent, l’hémisection ( intervention chirurgicale effectuée généralement sur les molaires inférieures afin de conserver une racine) ou l’amputation d’une racine associée à un curetage.
C’est une chirurgie conservatrice des dents.

– Chirurgie dento-alvéolaire à visée orthodontique:

1/ Extraction dentaire programmée:
Dans le plan de traitement orthodontique initial afin de libérer de l’espace sur l’arcade dentaire et permettre l’alignement dentaire.

2/ Le dégagement des dents incluses (canines le plus souvent), pour permettre leur traction et leur mise en place sur l’arcade. Cette intervention peut être combinée avec une plastie de la gencive, dans un but esthétique et conservateur des tissus parodontaux.

3/ Extraction des dents surnuméraires, odontomes ( tumeurs benignes) et autres malformations gênant les déplacements orthodontiques.

4/ Germectomie des dents de sagesse qui consiste à enlever chirurgicalement les germes des troisièmes molaires, lorsque l’indication est portée par l’orthodontiste afin de prévenir la pertubation du bon alignement dentaire.

– Chirurgie des kystes des mâchoires:

Qu’il soit d’origine dentaire inflammatoire, c’est-à-dire après une infection de la dent (c’est le plus fréquent), ou résultant d’une malformation de la dent, du sac qui l’entoure ou des mâchoires (kystes dentigères).

– Chirurgie pré-prothétique:

A pour but de faciliter la réalisation, la stabilité, ou l’insertion, d’une prothèse conventionnelle mobile ou fixe:

1/ Régularisation des crêtes osseuses et muqueuses, partielle ou totale: intervention simple et sous anesthésie locale, qui consiste à harmoniser l’os et la gencive qui le recouvre en éliminant excès et irrégularités, et qui va améliorer le confort et la stabilité des prothèses amovibles et supprimer la douleur lors de la mastication.

2/ Elongation coronanaire: c’est une intervention sur l’os et la gencive qui entoure la racine (le parodonte) pour permettre l’insertion d’une couronne sur des nouvelles limites tout en respectant l’expace biologique.

3/ Les greffes osseuses et muqueuses

– Chirurgie pré-implantaire:

Elle est destinée à l’aménagement de l’os et la muqueuse pour recréer un support osseux et gingival capable de supporter des implants dans de bonnes conditions. Elle inclut la régénération osseuse guidée, les distractions du cal osseux, les greffes osseuses autologues prélevées localement ou à distance de la région buccale, l’utilisation de substituts osseux isolément ou en association avec de l’os autologue.

– Pose d’implants

– Chirurgie mucogingivale:

A pour but de corriger l’aspect esthétiquement préjudiciable du contour gingival de la dent:

1/ soit par excès, sourire gingival après traitement orthodontique, délabrement de la partie coronaire de la dent laissant la racine inaccessible pour le positionnement et la rétention d’une couronne prothétique.

2/ soit par défaut gingival, la récession gingivale traumatique (technique de brossage inadaptée) ou faisant suite à une maladie parodontale traitée et stabilisée.

Plusieurs techniques peuvent être envisagées selon l’indication, lambeaux avec déplacement et repositionnement simple de la genive lorsque celle-ci est de qualité, hauteur et épaisseur suffisantes sur les sites à traiter, dans le cas contraire une greffe de gencive (prélevée au palais ou sur une zone édentée) est réalisée.

1/ L’élongation coronaire, vue ci-dessus avec la chirurgie pré-prothétique.

2/ La freinectomie, la correction des brides fibreuses et sequelles traumatiques de la muqueuse, par différents types des plasties mucogingivale, qui répond également à certaines indications esthétiques.

– Prise en charge des traumatismes alvéo-dentaires:

Réduction et contention des fractures alvéolodentaires, luxations dentaires partielles, réimplantation et contention des dents luxées totalement.
Cette liste n’est pas exhaustive, et, dans certains cas complexes, plusieurs actes peuvent même être combinés.

Le champ d’activité médicale de la Chirurgie Orale:

La prise en charge des patients en collaboration avec d’autres spécialités pour:

1/ Recherche et éradication des foyers infectieux buccodentaires, avant chirurgie cardiaque (transplantation, prothèses vavulaires), greffe rénale ou hépatique, prothèses articulaires, traitements immunosuppresseurs, ou radiothérapie cervico-faciale.

2/ Acte de chirurgie orale chez des patients ayant une pathologie ou traitement qui risque de compliquer l’intervention, comme les anticoagulants, les immunosuppresseurs, les biphosphonates.

3/ Traitement des affections de la muqueuse buccale: tumeurs benignes, ulcérations, érosions, lésions blanches kératosiques, qui peuvent être d’origine infectieuse, traumatique, révélatrices et/ou accompagnant des maladies systémiques, endocriniennes, hémopathies.

A titre d’exemple on peut citer: les aphtes, les candidoses buccales, herpès, ulcérations traumatiques, lichen plan, maladie bulleuse, hypertrophie gingivale, épulis, nodules fibreuses, kyste mucoïde, etc…..

Le traitement est le plus souvent médicamenteux par application locale, ou par voie générale, mais peut être aussi chirurgical par biopsie et/ou exérèse des lésions bénignes de la bouche, et dépistage des lésions précancéreuses.

La pratique exclusive de chirurgie orale au Centre Jack Senet est une discipline médico-chirurgicale qui répond à différentes pathologies bucco-dentaire en parfaite complémentarité avec les autres disciplines de la médecine bucco-dentaire, conservatrice, prothétique, parodontale et orthodontique.

 

Ecrit par le Dr Omar RAZOUK  – Chirurgie Orale

Spécialiste Qualifié en Chirurgie Orale
Praticien attaché consultant à L’AP HP